TRS-80 en France

Visites

Visiteurs
45
Articles
206
Liens internet
9
Compteur d'affichages des articles
355939

CP/M : 40 ans plus tard, le code source est accessible à tous

Séquence émotion avec le PC1512 d'Amstrad ! 83

 

image dediée
Crédits : By Bill Bertram (Own work) [CC-BY-SA-2.5], via Wikimedia Commons
OS

 

CP/M, ou Control Program/Monitor, est un système d'exploitation lancé il y a maintenant près de 40 ans par Gary Kildall et qui était utilisé par certaines machines de l'époque. De son côté, le Computer History Museum propose désormais le code source de certaines versions de CP/M, à des fins non commerciales évidemment.

Dans le petit monde des systèmes d'exploitation, Windows et Mac OS (devenu depuis OS X) n'ont pas toujours été omniprésents, loin de là. Le Computer History Museum nous propose un retour de 40 ans avec le CP/M, ou Control Program/Monitor.

Pour ceux qui aurait du mal à le situer, sachez qu'il a été créé bien avant le MS-DOS et qu'on le retrouvait sur des machines de « renoms » comme les Amstrad CPC 464 et 6128, Commodore 128 (1985), Osborne 1, ZX Spectrum et même le PC1512 d'Amstrad. Sur ce dernier, il était par contre en concurrence avec un autre système d'exploitation : MS-DOS de Microsoft.

Le CP/M a été créé au début des années 70 par Gary Kildall et écrit en PL/M, un langage également développé par Kildall en 1972 pour les processeurs Intel. Il a lancé sa propre société Digital Research, afin d'exploiter et de commercialiser CP/M. Par la suite, Tim Parterson créera un clone, QDOS, racheté par un certain... Bill Gates, qui le transformera pour le faire fonctionner sur les IBM PC. Le nom de MS-DOS était alors donné et ce système d'exploitation a ensuite été conservé pendant des années. Windows 95 et 98 étaient d'ailleurs lancés automatiquement depuis MS-DOS.

Pour rappel, début mars Microsoft publiait le code source de certaines versions du MS-DOS, et c'est désormais au tour de CP/M de suivre le même chemin, là encore sur le site du Computer History Museum. Notez que certaines révisions seulement sont disponibles (1.1, 1.3, 1.4 et 2.0) et pas toujours de manière complète. De plus, elles sont réservées à un usage non commercial et, suivant les cas, il s'agit d'un listing de lignes de commande au format PDF ou de fichier .ASM.

DOWNLOAD:

le code source de CP/M depuis le Computer History Museum

Publiée le 06/10/2014 à 11:36

 

 Certains textes et certaines images présentes sur mon site
sont peut être encore sous Copyright de leurs éditeurs et auteurs respectifs.
Si ces derniers le désirent, je les retirerai immédiatement

ph@prof-80.fr